Cahiers Spartacus

                 Catalogue et vente en ligne

Les livres sont classés par ordre alphabétique, vous pouvez faire une recherche par titre ou sélectionner un thème ou plusieurs thèmes qui vous intéressent.

Tous

Luttes sociales

Luttes sociales au temps des corporations

Luttes sociales au temps des corporations 13.0 EUR

  Aujourd’hui, corporatisme a pris un sens largement pĂ©joratif : ce serait la dĂ©fense, jugĂ©e Ă©troite, de ses intĂ©rĂŞts communs par tout le personnel d’une profession, d’une administration ou d’une entreprise. Le rĂ©gime pĂ©tainiste, par la Charte du travail de 1941, entendait structurer toutes les activitĂ©s Ă©conomiques en corporations, les salariĂ©s Ă©tant regroupĂ©s dans des syndicats catĂ©goriels uniques et obligatoires. D’oĂą le rejet très largement partagĂ© de cette perspective.
  Mais dans les annĂ©es 1930, monopoles et spĂ©culations capitalistes avaient plongĂ© le monde dans une crise sans prĂ©cĂ©dent entraĂ®nant chĂ´mage et misère de masse. Les rĂ©gimes dictatoriaux qui Ă©crasaient les luttes sociales se rĂ©pandirent, en particulier en Europe. Sont alors dĂ©battues des notions de structuration nĂ©ocorporatiste des activitĂ©s Ă©conomiques, de « plan » et d’« Ă©conomie dirigĂ©e ». La perspective d’une organisation des branches professionnelles sous l’égide de l’État, dans lesquelles collaboreraient dirigeants et salariĂ©s et oĂą la concurrence serait limitĂ©e, sĂ©duisit mĂŞme des courants du syndicalisme, qui y voyaient une issue pour Ă©chapper Ă  l’effondrement Ă©conomique et Ă  la dictature.
  C’est pourquoi Jean-Jacques Soudeille rĂ©digea ce condensĂ© magistral de l’histoire des corporations – qui durèrent 5 siècles – mettant en relief les conflits de toutes sortes qui y furent associĂ©s. Il montre que contrairement Ă  ce que tentaient de faire croire certains propagandistes de son Ă©poque, les corporations « ont Ă©tĂ© impuissantes Ă  concilier les intĂ©rĂŞts contradictoires de deux classes qui, au cours du temps, n'ont fait que se diffĂ©rencier et s’éloigner l’une de l’autre : celle des maĂ®tres et celle des compagnons. »
  Aujourd’hui encore, certains conçoivent des projets de cogestion devant dĂ©boucher sur la collaboration sereine des unes et des autres. Mais comme il le montre, les luttes de classes ont leurs propres causes. NĂ©es avant les corporations, avivĂ©es sous celles-ci, elles ne pourront disparaĂ®tre qu’avec l’accès Ă©gal de tous au mĂŞme pouvoir de dĂ©cision.

 

2022      202 pages